REJOIGNEZ-NOUS
INTERVIEWS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES DÉMOCRATES GUINÉENS
COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DES COMMISSIONS D'ÉTUDES ET DU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU PARTI DES DÉMOCRATES GUINÉENSArticle 1.1 Création des comm (...)

STATUTS DES DÉMOCRATES GUINÉENS
Préambule :La Guinée est aujourd'hui l'un des pays les plus pauvres au monde malgré l'immense richesse de son sol et de son sous-sol. Avec toutes ses (...)

CONDITIONS D'ADHÉSION AUX DÉMOCRATES GUINÉENS : "Tout(e) adhérent(e) des Démocrates guinéens a droit à une formation financée par le Parti"
Comment adhérer aux DÉMOCRATES GUINÉENS ?Il est très simple et facile d'adhérer aux DÉMOCRATES GUINÉENS ; connectez-vous sur internet, allez sur le Si (...)

ACTUALITES

Le Président des Démocrates guinéens A. Bakayoko arrêté à Labé : Sa voiture cassée, pillée et brûlée
14/1/2015

La nouvelle vient de nous parvenir, Abdourahmane Bakayoko, le leader du parti « Les Démocrates de Guinée a été arrêté pour outrage au chef de l’Etat et il serait sur le point d’être déféré à la Maison centrale, a-t-on appris d’un responsable de parti politique qui a joint Guineenews au téléphone ce vendredi aux environs de 20h.

« Nous venons de l’apprendre, Bakayoko dont la voiture a été incendiée hier à Labé a été arrêté et il est sur le point d’être déféré à la Maison centrale, c’est pourquoi il était injoignable au téléphone », a déclaré notre source.

Abdourahmane Bakayoko, comme nous l’annoncions dans une de nos précédentes dépêches, est dans les mains de la gendarmerie après ses propos tenus sur les antennes de GPP Fm Foutah et qui lui ont valu l’incendie de sa voiture par les partisans du président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

Alors que l’on croyait M. Bakayoko avoir été mis à l’abri de la furie des jeunes qui en voulaient à sa peau, voilà que cette nouvelle vient contredire ainsi les déclarations à Guineenews ce vendredi du ministre de la Communication qui qualifie la colère des jeunes de l’UFDG de comportement qui vient freiner toute possibilité de la liberté d’expression.

Alhousseny Makanéra qui a rappelé que beaucoup de Guinéens se sont sacrifiés y compris leur vie pour cette liberté est allé plus loin pour souligner que si « l’UFDG ne peut pas admettre aujourd’hui que son premier responsable soit critiqué, ce sera pire quand il sera au pouvoir. Je crois que ce sera la fin de toute expression libre et même la fin des radios privées voir même la fin de la démocratie. Et pourtant le baromètre de la liberté d’un pays, c’est la presse ».

Et de poursuivre : « Si on peut se permettre de poursuivre les gens jusque dans les différentes radios, bruler et tenter de saccager même la radio, tout simplement parce qu’un responsable d’un parti politique a été critiqué, je crois que cela exige un sursaut chez tous les Guinéens. Il faut que nous pussions condamner cet acte et faire en sorte qu’il ne se respecte plus en Guinée ».

Reste donc à savoir désormais entre le ministre Makanéra, qui se montre défenseur de la liberté d’expression, et ceux qui ont arrêté le jeune leader de parti politique, pour ses propos tenus sur une les antennes d’une radio, qui est respectueux de cette liberté d’expression.

Lien de l'article sur Guineenews : http://guineenews.org/labe-abdourahmane-bakayoko-arrete-pour-outrage-au-chef-de-letat/

A propos de l'auteur ⁄ Guilana Fidel Momou
Guilana Fidel Momou

Téléphone:655 22 22 39

 
Commentaires (0)

 
COMMUNIQUES
Mouvement des Jeunes Démocrates Guinéens (MJDG)
LA PRESSE ET LES DEMOCRATES GUINEENS
Les 33 étoiles du Logo des Démocrates guinéens
LIENS PARTENAIRES
Eurosport

Partner 2